PSYCHOMOTRICIEN en Gériatrie | résidence Les Rives d'OR

Résidence Les Rives d'Or EHPAD 3 ans d'expérience minimum Base de recrutement hors primes et ancienneté : 2200,00 euros brut mensuel Temps plein
CDI La Couture-Boussey Santé / Services à la personne
Publiée il y a environ 2 mois

Depuis les 5 dernières années, le métier de psychomotricien-ne est devenu un métier à part entière en EHPAD en faveurs des approches non médicamenteuses. Ergothérapeutes, psychologues, kinésithérapeutes, pédicures, orthophonistes, art-thérapeutes, et psychomotricien-ne-s sont autant de professionnels rencontrés régulièrement dans ces établissements pour l’accompagnement et la prise en charge notamment des résidents atteint de troubles sensoriels, cognitifs et/ou moteurs.

Missions
Le travail du psychomotricien vise à rééduquer les personnes confrontées à des difficultés psychologiques vécues et exprimées de façon corporelle, en agissant sur leurs fonctions psychomotrices. Il traite des troubles du mouvement et du geste. Les actes qu’il est autorisé à pratiquer sont réglementés par un décret. Il intervient en séances de rééducation individuelles ou collectives sur prescription médicale.
Évaluer les fonctions sensori-motrices, perceptivo-motrices et psychomotrices, analyser leurs interactions et poser un diagnostic psychomoteur.
Accompagner le résident dans le cadre de son projet personnalisé. Mettre en œuvre des traitements de rééducation psychomotrice et de réadaptation visant à corriger les troubles psychomoteurs.

Attributions principales
• Il traite, sur prescription médicale le plus souvent, les troubles psychomoteurs de la personne âgée. Il agit sur l’équilibre psychologique par l’intermédiaire du corps.
• Il intervient pour des troubles tels que : incoordination motrice, agitation, difficultés d’attention, troubles de l’équilibre, tics, problèmes dans l’orientation spatiale et temporelle…
• Il établit un bilan des capacités du patient à l’aide de tests et épreuves adaptés à la personne.
• Il met en place une thérapie dont il évalue périodiquement les résultats. Il utilise des techniques comme l’expression gestuelle, la relaxation, les activités rythmiques, de jeu, de coordination, lors de séances individuelles ou en groupe. L’efficacité de la thérapie dépend en grande partie de la relation entre le patient et le thérapeute.
• Il est appelé à collaborer avec les MEDEC, psychologues, orthophonistes, kinésithérapeutes, infirmiers, ergothérapeutes et l’équipe pluridisciplinaire.
• Il doit faire preuve d’écoute, de compréhension, de disponibilité, de patience et d’observation.